Chien + Chat / Dog + Cat

Statistiques Profils parasitologie et qPCR

Statistiques des parasites détectés Voici la compilation des résultats des profils parasitologie et qPCR parasites/profils digestifs réalisés chez

Statistiques des parasites détectés

Voici la compilation des résultats des profils parasitologie et qPCR parasites/profils digestifs réalisés chez Biovet pour les chats et les chiens depuis 2017.

Les parasitologies ont été réalisées par la technique de double centrifugation par sulfate de zinc.

Le profil qPCR parasites incluent l’analyse par qPCR de Giardia intestinalis, Cryptosporidium spp, Toxoplasma gondii et Tritrichomonas fœtus pour les chats et Giardia intestinalis et Cryptosporidium spp pour les chiens.

Le profil digestif qPCR permet la détection des principaux virus, parasites ou bactéries impliqués dans les affections du système digestif des animaux de compagnie. Pour le profil digestif félin 11 agents sont analysés : virus de la panleucopénie féline, coronavirus félin, rotavirus A, Campylobacter jejuni, Campylobacter coli, Salmonella spp, Clostridium perfringens, Cryptosporidium spp, Giardia intestinalis, Tritrichomonas fœtus et Toxoplasma gondii. Pour le profil digestif canin, 10 agents sont analysés incluant parvovirus canin, coronavirus canin, circovirus canin, distemper, Campylobacter jejuni, Campylobacter coli, Salmonella spp, Clostridium perfringens, Cryptosporidium spp et Giardia intestinalis.

Le tableau rapporte le pourcentage des échantillons positifs révélés par la parasitologie, par la qPCR des profils digestifs et qPCR parasite et par les résultats combinés de ces deux analyses (parasitologie et qPCR).

Tableau stats profils Parasitologie / qPCR 2020

Les points à retenir :

  • Les analyses de parasitologie permettent de détecter une gamme plus large de parasites intestinaux que la PCR (voir la liste des différents parasites identifiées dans le Tableau dans la section Autres parasites).
  • Bien que les analyses de parasitologie permettent de détecter avec une bonne sensibilité plusieurs parasites intestinaux, le taux de détection des parasites est augmenté lorsque la parasitologie est combinée à une analyse de PCR.
  • Les analyses par PCR permettent une meilleure sensibilité pour la détection de certains parasites comparativement à la microscopie dont pour Giardia, Tritrichomonas fœtus et Toxoplasma; ces deux derniers étant d’ailleurs peu perceptibles à la microscopie. La détection de Cryptosporidium par PCR est au moins aussi sensible que la parasitologie pour le chat mais plus sensible pour le chien.
  • Le profil parasitologie et qPCR a permis de détecter au moins un parasite sur près du tiers des échantillons soumis pour les chiens et près du quart des échantillons soumis pour les chats.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à communiquer avec nous.