Amélioration: notre test Mycoplasmes hématropiques passe au PCR quantitatif

Biovet est fière d’annoncer l’amélioration de son test PCR pour la détection des Mycoplasmes hémotropiques. Les Mycoplasmes hémotropiques

Biovet est fière d’annoncer l’amélioration de son test PCR pour la détection des Mycoplasmes hémotropiques.

Les Mycoplasmes hémotropiques (anciennement hémobartonellose) sont des bactéries qui peuvent induire une anémie chez un large éventail d’espèces de mammifères. Chez le chat, l’espèce Mycoplasma haemofelis est la plus pathogène des trois principales espèces connues pour infecter les chats. Les autres, qui sont Candidatus Mycoplasma haemominutum et Candidatus Mycoplasma turicensis, sont moins pathogènes mais peuvent entraîner des maladies chez les chats immunodéprimés. Chez le chien, Mycoplasma haemocanis et Candidatus Mycoplasma haematoparvum sont les principales espèces connues pour infecter le chien. Mycoplasma haemocanis est la plus pathogène, alors que Candidatus Mycoplasma haematoparvum peut entraîner des signes cliniques chez les chiens immunodéprimés. Toutes ces espèces sont maintenant mises en évidence à l’aide d’un nouveau multiplex en PCR temps réel (RT-PCR), plus sensible que le PCR régulier.

Les résultats seront restitués de manière semi-quantitative (Ct).

Légende d’interprétation :

 Valeur Ct  Interprétation
Ct > 38 Négatif
35 < Ct < 38 Suspect
30 < Ct < 35 Positif faible
25 < Ct < 30 Positif moyen
Ct < 25 Positif fort

ÉCHANTILLON À SOUMETTRE : Nous recommandons de soumettre au minimum 0,5 ml de sang entier EDTA (se référer au guide pratique) conservé au frigo.

ÉMISSION DES RÉSULTATS

Ce test sera réalisé 3 à 4 fois par semaine.

Pour les utilisateurs de LogiVet, les codes d’analyse à utiliser sont le DCAN-40048 (canin) et le DFEL 40068 (félin).

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à communiquer avec nous.